Isabelle Adjani : « Je ne suis pas une narcissique »

Les sorties médiatiques de l’actrice Isabelle Adjani sont rares même lorsqu’il sagit de faire la promotion d’un de ses films. « Mascarade« , le long métrage de Nicolas Bedos, où elle incarne une ancienne célébrité a été vu à Cannes mais hors compétition. Dans une interview accordée au magazine Paris Match elle évoque  l’importance pour elle du public cinéphile  et dit pourquoi elle a souvent campé les femmes puissantes au cinéma. Extraits

Le publc  cinéphile:  » Le vrai public, ce sont des inconnus que j’ai l’impression de connaître. Quand ils sont au rendez-vous, j’éprouve pour eux une gratitude infinie. Leur amour, leur confiance offerte n’a pas de prix. Sans eux, quelle raison y aurait-il de continuer ? Cette fameuse “Ma plus belle histoire d’amour, c’est vous”, que chante Barbara, dit bien ce qu’est se donner au public. En revanche, en dehors du cinéma, du théâtre, de la cause artistique, politique, féministe ou poétique à défendre, j’évite de me donner “en public”. Je ne suis pas narcissique »

Mascarade : de Nicolas Bedos avec Isabelle Adjani et Pierre Niney

Incarner les  femmes puissantes :   » Ce sont sûrement des vies antérieures qui s’incarnent dans ces héroïnes! Et dont rêve toute jeune fille qui débute dans ce métier. Pour moi, si ces grands rôles de femmes ont une puissance marquante aux yeux des spectateurs, c’est aussi, je l’espère, grâce à la vulnérabilité que j’ai aimé faire transparaître en les interprétant ». (Entretien paru dans les colonnes de Paris Match du 19 mai 222)

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir au TOP