Festival du film du Caire : hommage sera rendu à Kamla Abu Zekri

Le cinéma égyptien n’oublie jamais ses meilleurs serviteurs.Voilà pourquoi le  Festival du film du Caire prévu du 13 au 22 novembre 2022 va rendre un hommage appuyé à la réalisatrice Kamla Abu Zekri en lui décernant le Prix d’Excellence Faten Hamama du nom de l’une des plus grandes actrices de l’histoire du 7e art égyptien.

L’annonce a été faite par  Hussein Fahmy, président du Cairo International festival Films ) . Toutefois, il ne faut pas s’y méprendre, cette récompense ne l’est pas pour toute son oeuvre, car la native du Caire n’a que 48 ans  et que le meilleur reste certainement devant elle. Que ce soit à la télévision  ou sur grand écran À noter que cette artiste  est un pur produit de l’école égyptienne puisque diplômée du High Cinema Insttute du Caire.

 https://fb.watch/eFov40Ujgs/Â/ 

Kamla Abu Zekri a en outre de vrais engagements  pour les droits des femmes en particulier, comme en témoignent certaines de ses oeuvres. À l’image des longs métrages  « Wahed Sefr » (One-Zero; 2009), « Youm Lel Setat » (Une journée pour les femmes; 2016), qui a été sacré documentaire au Festival du film africain au  Maroc . Engagement  pour la démocratie  aussi  comme ce fut le cas avec  « 18 jours » réalisé en 2011  et consacré  à la révolte du peuple égyptien qui a abouti au renversement du président Hosni Moubarak.

Plus récemment, la réalisatrice s’est attaquée, en collaboration avec Mariam Naoum, la brillante scénariste, elle aussi très  engagée sur le plan du féminisme,  à l’adaptation  de « Taht El Mazla » le célèbre recueil de nouvelles de Naguib Mahfouz, le géant de la littérature égyptienne, arabe et mondiale. Kamla Abou Zekri s’est montrée  tellement impliquée dans ce projet qu’elle s’est battue avec tous ses moyens pour faire l’acquisition des droits du roman.

@Chehat Fayçal

 

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir au TOP