Aswan Women’s Films: qui succèdera à Hafsia Herzi ?

La septième édition du Festival international du film de femmes d’Assouan (AIWFF) est programmée du 5 au 10 mars 2023. Et les organisateurs de ce rendez-vous important pour les femmes actrices  et/ou  réalisatrices  ont déclaré ouvertes les inscriptons en rappelant les conditions qui valideront les candidatures des films : Les films éligibles doivent avoir leurs sujets autour des problèmes des femmes ou être écrits ou réalisés par des femmes pour être sélectionnés pour le festival qui organise deux compétitions principales ;Long (plus de 60 minutes) et court  (moins de 60 minutes) pour tous les longs métrages, documentaires et films d’animation ». Lors de  dernière édition  34 longs métrages ont été projetés et le prix du meilleur film avait été remporté par la Tunisienne Hafsia Herzi pour «  Bonne mère« .

@Méditerranéennes

 

« Bonne mère’  » ( Good Mother) de la Tunisienne Hafsia Herzi

Rappel du palmarès de l’édition 2022

  • Prix du meilleur film égyptien qui représente la créativité des femmes : » Retour à la maison » de  Sarah Shazli
  • Prix meilleur film égyptien traitant des problèmes des femmes, décerné par la société Synergy Films; « Pleine lune » de  Hadi El Bagoury *
  • Prix du meilleur film avec un impact ;  » Il faut un village » de  Reem Oussama ( Égypte, États-Unis)
  • Prix ​​​​spécial du jury *: « Portes de la Mecque » de  Mohannad Diab (Egypte)
  • Prix ​​​​du meilleur scénario  pour un film ayant un impact: : « Son histoire » de  Sayed Abdel Khalek ( Egypte)

 Longs métrages

  • Prix ​​Asia Dagher du meilleur film : » Bonne mère  » de Hafsia Herzi ( Tunisie – France)
  • Prix ​​Bahega Hafez du meilleur réalisateur : Darin J. Sallam pour   » Farha »  ( Jordanie, Suède, Arabie Saoudite)
  • Prix ​​Latefa El Zayad du meilleur scénario« Réhana »de Abdullah Mohammad Saad ( Bangladesh, Singapour)
  • Prix ​​Nadia Lotfy de la meilleure actriceKaram Taher pour son rôle dans « Farha » ( Jordanie, Suède, Arabie Saoudite)
  • Prix ​​Soad Hosny de la meilleure actrice : Sabine Azéma pour son rôle dans  » Secret Name » de Aurélia Georges (France)

Prix ​​​​du concours de courts métrages

  • Prix ​​Nabeeha Lotfy du meilleur film: «  Sourd  » de Nuria Munoz-Ortin et Eva Libarated ( Espagne)
  • Prix ​​Nahed Nasrallah, Prix Spécial du Jury : « Sham Ennessim » de Marc Laty ( Égypte, États-Unis)
  • Prix ​​Atteyat Elabnoudy du meilleur réalisateur: «  Frimas «   de  Marianne Farley  ( Canada)

 

 

 

 

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir au TOP