Amandine Clavaud: La réaction se rebiffe contre les droits des femmes

La directrice de l’Observatoire égalité femmes-hommes à la Fondation Jean-Jaurès, Amandine Clavaud a commis une belle chronique dans les colonnes du quotidien  Le Monde où elle explique  que le livre écrit en 1991 par l’Américaine  Susan Faludi, sous le titre  Backlash. La Guerre froide contre les femmes, est plus que jamais d’actualité. La native de Patay  se refère  au projet de la Cour su­prême des Etats­Unis de remettre en cause l’arrêt Roe vs Wade de 1973, permettant aux femmes d’avorter. Mots choisis.

« Le projet de la Cour su­ prême des Etats­Unis de remettre en cause l’arrêt Roe vs Wade de 1973, permettant aux femmes d’avorter. « La guerre froide con­tre les femmes » n’a jamais cessé. Si cette annonce constitue une onde de choc pour le droit des femmes à disposer librement de leur corps, elle traduit la stratégie déployée par un certain nombre d’Etats conservateurs appuyés par des acteurs religieux rigoris­ tes qui ont multiplié les attaques contre les droits des femmes ces dernières années. Cette lame de fond réaction­ naire s’inscrit dans un contexte où la mobilisation des mouve­ ments féministes dans le sillage de #metoo, depuis 2017, a permis de mettre à l’agenda politique les droits des femmes et d’obtenir des avancées, que ce soit dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles ou encore pour la dé­ fense des droits et de la santé sexuels et reproductifs. Si cer­ tains pays ont dépénalisé l’avortement après de longues ba­ tailles menées par la société ci­vile féministe, en Irlande en 2019, en Nouvelle­Zélande et en Argentine en 2020, et au Mexique en 2021, ou que d’autres en ont étendu le délai de recours, comme en France, en 2022, la si­ tuation de l’accès à la contracep­ tion et au droit à l’avortement demeure préoccupante au ni­ veau international« .

( Chronique signée Amandine Clavaud parue dans les colonnes que quotidien français Le Monde du 11 mai 2022)

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir au TOP