El-Dibany « n’oubliera jamais » son show au Champ-de-Mars

Invitée surprise à Paris pour chanter « La Marseillaise »  au Champs de Mars  et fêter   la réélection  d’Emanuel Macron  à la présidence de la République française, la mezza-soprano égyptienne,  32 ans, Farrah El-Dibany, a raconté,  deux semaines  plus tard, son immense émotion. Un évènement, dit-elle, qui la marquera à vie.  

« J’étais sceptique au début. Je ne pouvais pas saisir l’ampleur de cet événement.  Je faisais les cent pas dans la pièce comme une folle. C’était très tendu. J’ai dû organiser les choses rapidement J’étais tellement stressée que je ne pouvais pas dormir. Je me suis levé tôt, j’ai pris le train pour Paris et je suis allé directement aux répétitions. C’était surréaliste. Je ne sais pas comment tout cela est arrivé. C’était tellement intimidant.  Je le répétais sans arrêt. J’avais peur de tout gâcher ou d’oublier un mot, parce que tout le monde regarderait, pas seulement la France. Je ne suis pas française, donc je ne peux pas me permettre une erreur. Un Français peut se tromper, c’est son pays et son hymne. C’est définitivement le point culminant de ma carrière.C’est quelque chose d’unique et quelque chose que je n’oublierai jamais ».

(Extrait d’un entretien accordé au magazine saoudien Arabnew daté du 6 mai 2022)

 

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir au TOP