Alain Delon : « Je pense à Romy Schneider tous les jours »

Incroyable séducteur durant de nombreuses décennies,l’acteur français Alain Delon a tourné avec les plus grandes stars  féminines du cinéma européen  et  mondial  et a partagé des années de sa vie avec quelques unes d’entre-elles. Toutefois, comme il n’a cessé de le répéter chaque fois qu’il a été sollicité à ce sujet par  les médias, c’est bien  Romy Schneider  qui occupe encore et toujours la plus grande place dans son histoire et dans son coeur. À l’heure où le cinéma français célébre  le 40ème anniversaire de la disparition de l’îcone franco-allemande –  elle est  décedée le 29 mai 1982 à l’âge de 43 ans – le héros de l’extaordinaire « Le Guépard « , chef d’oeuvre  de l’Italien Luchino Visconti,  a dit tout ce que la native de Vienne  a représenté pour lui. Son dernier mot.

« Je n’arrive pas à croire que c’était il y a déjà quarante ans. Je pense à elle tous les jours. Elle est sûre- ment plus heureuse où elle est qu’elle l’était alors. Vous savez, sa mort ne m’a pas surpris. J’avais eu un pressentiment. Ce n’est pas que Romy voulait mourir, mais elle ne pouvait pas continuer à vivre depuis que son fils était disparu si tragiquement l’année d’avant [David, 14 ans, s’est tué en escala- dant le mur d’enceinte de la maison familiale]. David était sacré pour elle. À partir de ce jour-là, j’ai senti qu’elle allait partir vite, qu’elle ne le supporterait pas (…) J’ai été son premier grand amour et elle a été mon premier grand amour aussi. On a vécu ensemble, on faisait le même métier. Quand on rentre chez soi, on est comme les autres, avec nos problèmes. Romy n’était pas quelqu’un de profondément heureux. Elle l’a été avec moi, même si elle a été malheureuse aussi… Elle faisait des efforts pour être Romy Schneider, celle que tout le monde attendait. Vous savez, ce n’est pas facile d’être acteur quand on est Romy ».

(Interview paru dans les colonnes de l »hebdomadaire français » Le Jounal duDimanche »  du 29 mai 2022)

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir au TOP