Taraneh Alidoosti: l’actrice iranienne « prête à payer le prix de la liberté »

La niveau de la protestation des femmes iraniennes – révolution en devenir ? – ne faiblit pas malgré la féroce répression menée par le pouvoir des Mollahs de ce pays .

Le mouvement est bien aidée par les voix qui portent. Celles des personnalités,  femmes et hommes, connu(e)s sur le plan national et au niveau international, qui s’expriment beaucoup  via les réseaux sociaux notamment.

C’est le cas de la talentueuse actrice  Taraneh Alidoosti, dont certains films où elle a joué ont fait le tour du monde.

A commencer par le long métrage de fiction  « The Salesman » du réalisateur Asghar Farhadi, qui avait été récompensé  du  prix du meilleur film en langue étrangère aux Oscars en 2017.

Pour la petite histoire, l’actrice avait boycotté la cérémonie de cet immense évènement du cinéma mondial pour dire son opposition  à une décision prise quelques semaines plus tôt par  le président américain:«  L’interdiction de visa décidée par Trump contre les Iraniens est raciste – avait elle écrit sur som compte  Twitter – qu’elle s’applique ou non à un événement culturel, je n’assisterai pas aux #AcademyAwards 2017 en signe de protestation ».

Plus récemment, Taraneh a été vue et applaudie en mai dernier au Festival de Cannes  dans le dernier opus  signé Saeed Roustayi « Les frères de Leila« .

Dans un message  posté ce dimanche sur sonc compte Instagram , la jeune femme de 38 ans, a dit sa résolution de poursuivre son oppostion jusqu’au jour où les droits et les libertés seront rétablis  « Je suis celle  qui reste ici et je n’ai pas l’intention de partir .Je resterai, j’arrêterai de travailler. Je me tiendrai aux côtés des familles des prisonniers et des personnes tuées. Je serai leur avocate.Je me battrai pour ma maison. Je paierai n’importe quel prix pour défendre mes droits et, plus important encore, je crois en ce que nous construisons ensemble aujourd’hui ».

Le  hashtag  utilisé pour communiquer; »Femme. Vie. Liberté » ,est tout un symbole .

@Kheira Soulyemane 

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir au TOP